Una mattina

Photo : KaDDD

Llueve fuera y yo miro por la ventana
La gente que se regaña
El mal humor invadió la ciudad
Ya nadie busca la felicidad
Escucho gritos. ¿Puede ser?
Salgo a la calle para ver
Veo armas, lágrimas, desesperación
Ojalá fuera solo mi imaginación
Un niño murmura un llanto
Los árboles se llenan de blanco
Los pájaros bailan
Y las flores no se callan
A los humanos, se les cae el disfraz
Todos unidos, piden paz.

Filipa Moreira da Cruz


2 commentaires sur « Una mattina »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :