Solitude

Photo : Filipa Moreira da Cruz

J’attends un geste
Qui me réconfort
Et me donne le frisson
Hélas, tu recules
Devant cette ilusion
Je rêve d’une nuit d’amour
De plaisir, de désir
De l’extase à l’état pur
Je cours après une chimère
Qui ne voit jamais le jour
Mon esprit se rétrécit
Mon corps devient petit
Je perds ma voix
Je n’ai plus de forces ni de joie
J’erre au long du chemin
Sans espoir pour le lendemain.

Filipa Moreira da Cruz

6 commentaires sur « Solitude »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :