Mon éloge à la France

Photo : Filipa Moreira da Cruz

République déguisée de pays
Vêtue de trois nobles couleurs
Terre de chrétiens, de musulmans et de juifs
Qui se dit encore laïque

Demoiselle éternelle et remplie de passions
Patronne de la Marseillaise si peu (en)chantée
Mère de la Révolution et jadis orpheline
De tant de guerres et d’invasions

La France accueille, libère, souffre et apaise
Nation grande et bienveillante, parfois en détresse
Elle vit au bout de ses peines, pas facile…
D’être toujours celle qu’on admire et copie

Mais enfin, c’est tout cela et bien plus la France
Cette nation d’art, d’histoire et de savoirs?
Hélas, je ne suis pas certaine, mais peu importe
Je la remercie et je l’aime de toutes mes forces.

Filipa Moreira da Cruz