Mer de Printemps

Bleu intense
Ciel infini et dense
Écume transparente qui réclame ses droits
Je la caresse avec les pointes des doigts
Coquillages qui craquent sous mes pieds
Et des algues qui enveloppent les mollets
Mer intemporelle
Journée irréelle
Je fuis les vagues en sursautant doucement
Je ne pense plus au lendemain
Je la veux toute entière
Cette mer du Printemps!

Filipa Moreira da Cruz

Photos : Filipa Moreira da Cruz

20 réflexions sur “Mer de Printemps

Les commentaires sont fermés.