Faux-semblant

Photo : KaDDD

Une main qui me salue
Un sourire qui te trahit
Un geste qui vient de loin
Et ton regard étourdi
J’arrive
Et voilà, tu t’en vas
Je suis consommé par la déception
Tandis que tu affiches ton mépris
Deux vies. Deux destins
Faire semblant
Un jeu d’enfants
Jusqu’à quand?
Personne ne sait
Notre amour s’est envolé
On se dispute, on se déchire
À tour de bras, à tour de cœur
Je pense à toi
Et tu penses à ton orgueil et à ton honneur
Nous sommes perdus, paumés
Notre couple est un mirage
Nous vivons des apparences
Pour faire plaisir aux autres
Le temps nous échappe
Je rêve de l’impossible
D’une dernière nuit paisible
En ta compagnie
Je me retourne
Tu es déjà partie.

Filipa Moreira da Cruz

11 commentaires sur « Faux-semblant »

  1. Un poema que dice y refleja mucho. La vida se compone de pedazos de instantes que se van y no vuelven. Esas pretensiones y actitudes que describes con tanta maestría, en verdad consumen las oportunidades y la vida. Te felicito. Gracias por motivarnos a reflexionar. Feliz y hermoso fin de semana.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :