Emeraude

La vue d’une belle mer est consolante.

Stendhal

Parfois, il suffit d’un regard
Et je perds pied
Une rencontre inesperée
Qui reste marquée à toujours
Dans ma mémoire
Le goût de ton baiser
La tendresse de tes câlins
Un frisson sur ma peau
Un soupçon de bonheur
Un « bonjour »… toujours
Un « au revoir »… jamais.

Filipa Moreira da Cruz

9 commentaires sur « Emeraude »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :