La mer

D’une lente amplitude
mon pouls à l’unisson des vagues
les mouettes flottent.

Shijô Haku

À soixante ans
Le coeur inapaisible
je traverse la mer.

Taneda Santôka

Photos : Filipa Moreira da Cruz

14 réflexions sur “La mer

Les commentaires sont fermés.