Mars

Ah! que mars est un joli mois !
C’est le mois des surprises.
Du matin au soir dans les bois,
Tout change avec les brises.
Le ruisseau n’est plus engourdi ;
La terre n’est plus dure :
Le vent qui souffle du midi
Prépare la verdure.
Le rossignol n’est pas venu,
Rempli de douces notes,
Mais déjà sur le hêtre nu
Résonnent les linottes..
Par-dessus la haie en éveil,
Fier de ses fleurs écloses,
On voit le pêcher au soleil
Ouvrir ses bourgeons roses.
Gelée et vent, pluie et soleil,
Alors tout a des charmes ;
Mars a le visage vermeil
Et sourit dans ses larmes.

Alfred de Musset

Photos : Filipa Moreira da Cruz