Fougères II

Je respire le même air qui fut celui de mon premier souffle. Sans doute cette première gorgée d’un certain air dans un certain coin du monde fonde-t-elle pour toujours l’intimité de chacun de nous avec son vieux pays.

Jean Guéhenno

Photos: Filipa Moreira da Cruz