Entre le calme et la têmpete

Il y a certaines choses que l’on apprend mieux dans le calme et d’autres dans la tempête.

Willa Cather

Le voeu fait dans la tempête est oublié dans le calme.

 Thomas Fuller 

La solitude est une tempête de silence qui arrache toutes nos branches mortes.

Khalil Gibran

Photos : Filipa Moreira da Cruz

Délicatesse

Reprise

Un regard
Un murmure
Un baiser
Pourvu qu’il dure
Une caresse
Un geste maladroit
Un battement de cils
L’absence de sang froid
Ta tendresse
Mon désarroi
Une seconde
Une minute
Une heure
Un jour
Le temps s’échappe
Entre nos doits
Et cet instant présent
Si éphémère et réel
S’écrit grâce à toi
Au féminin.

Filipa Moreira da Cruz

Photos : Filipa Moreira da Cruz

Le nuage gris

Photo : Filipa Moreira da Cruz

Elle n’arrivait pas à se débarrasser du nuage gris qui dansait au-dessus de sa tête. Invisible, nocif, puissant. Elle s’amusait à chercher des failles chez les autres pour oublier ses propres blessures, si profondes.

Il avait le soleil dans son cœur et les personnes autour de lui se nourrissaient de la lumière qu’il émanait. Sa démarche était si légère comme une caresse en été.

Un jour, il quitta ce monde sans faire de bruit. Épuisé, transparent et vidé de l’énergie qui a, longtemps, réconforté les âmes égarées.

Elle rentra dans une spirale auto destructrice pour se punir. Elle l’aimait, mais n’a jamais osé lui dire et encore moins le démontrer.

Le manque d’affection, les mots qui blessent, les gestes brusques l’auraient-ils le tuer? Elle en est presque sûre et pourtant, n’arrive toujours pas à se débarrasser de ce maudit nuage gris qui danse constamment au-dessus de sa tête.

Filipa Moreira da Cruz

Âmes

À ma mort
venez tous
déguisés en oiseaux.

Yasui Kôji
Photo : Filipa Moreira da Cruz

Vague à l’âme
je bois un peu d’eau
et je reprends ma route.

Taneda Santôka

Ambiguïtés

Plage de bonheur
Bonheur en plage
Cage de rêves
Rêves en cage
Héritage de peur
Peur en héritage
Rage d’amour
Amour en rage
Naufrage de sentiments
Sentiments en naufrage
Partage de mer
Mer en partage
Adage en douceur
Douceur en adage
Décrochage d’étoiles
Étoiles en décrochage
Paysage de folie
Folie en paysage
Décollage d’âme
Âme en décollage
Apprentissage de vie
Vie en apprentissage.

Filipa Moreira da Cruz

Photos : Filipa Moreira da Cruz

Un bonheur inattendu

Photo : Filipa Moreira da Cruz

Soudain, tu es devenu un nom qu’on a sur le bout de la langue, mais qui ne sort jamais de sa capsule hermétique. J’ai digéré aisement notre séparation. C’est étrange. J’ai même procuré une sensation de bien-être. Une légèreté immédiate. Merci!

Le soleil ne se cache plus derrière les nuages épais. Il brille sans aucune pudeur rechauffant les âmes égarées. Le ciel a récuperé ce bleu dense qui lui va si bien.
Les feuilles, autrefois mortes, dansent sous mes pieds à un rythme effréné, me rappelant que la vie n’est qu’un soupir. Le vert est toujours là et il me fait un clin d’oeil pour que je garde l’espoir. Toujours.

Quant à l’invention d’un bonheur véritable, elle se fera dans le secret. La culpabilité ne doit pas être encoragée. Je serais forcée de ralentir et la paresse deviendra ma meilleure amie jusqu’à ce que fasse le deuil de ma vie d’avant.

Filipa Moreira da Cruz




Douce vie

La douceur se cache des regards indiscrets
Car rares sont ceux qui osent la toucher
Le bonheur appartient aux libres d’esprit
Mais la plupart des hommes vivent dans le déni
Les âmes vagabondes survolent le monde
Et sont prisonnières d’une tristesse profonde.

Filipa Moreira da Cruz

Photos : Filipa Moreira da Cruz

Merci Marina!

Je partage un cadeau. Une pépite!
Marina Rogard a publié Instants d’Aime.
Une paranthèse de douceur.
Un soupçon de sensualité.
Un bonheur inattendu.
De la pure magie.
Marina… MERCI!

Photos et texte : Filipa Moreira da Cruz

Tout le mérite revient à Marina Rogard.

https://instantsdaime.com/

Délicatesse

Un regard
Un murmure
Un baiser
Pourvu qu’il dure
Une caresse
Un geste maladroit
Un battement de cils
L’absence de sang froid
Ta tendresse
Mon désarroi
Une seconde
Une minute
Une heure
Un jour
Le temps s’échappe
Entre nos doits
Et cet instant présent
Si éphémère et réel
S’écrit grâce à toi
Au féminin.

Filipa Moreira da Cruz

Photos : Filipa Moreira da Cruz

Le nuage gris

Photo : Filipa Moreira da Cruz

Elle n’arrivait pas à se débarrasser du nuage gris qui dansait au-dessus de sa tête. Invisible, nocif, puissant. Elle s’amusait à chercher des failles chez les autres pour oublier ses propres blessures, si profondes.

Il avait le soleil dans son cœur et les personnes autour de lui se nourrissaient de la lumière qu’il émanait. Sa démarche était si légère comme une caresse en été.

Un jour, il quitta ce monde sans faire de bruit. Épuisé, transparent et vidé de l’énergie qui a, longtemps, réconforté les âmes égarées.

Elle rentra dans une spirale auto destructrice pour se punir. Elle l’aimait, mais n’a jamais osé lui dire et encore moins le démontrer.

Le manque d’affection, les mots qui blessent, les gestes brusques l’auraient-ils le tuer? Elle en est presque sûre et pourtant, n’arrive toujours pas à se débarrasser de ce maudit nuage gris qui danse constamment au-dessus de sa tête.

Filipa Moreira da Cruz