Un vélo pour deux

Reprise

Une balade en vélo
Une promenade en amoureux
Une glace crémeuse ou un doux sorbet
Une promesse qui ne dure qu’une nuit d’été
Un tango entammé dans la mer bleue
Nos gestes sont lents et capricieux
Le soleil qui chauffe nos âmes
Nos deux coeurs battent la chamade
Une aventure sans fin
Pleine de baisers, véritables coupe-faim
De longues journées ensoleillées
Mes voeux sont exaucés
Les façades colorées des maisons du Sud
Et notre amour comme unique prélude.

Filipa Moreira da Cruz

Photos : Paul Laurent Bressin

Nice

Une randonnée à pied
Une virée à vélo
Une promenade en voiture
En longeant la côte
S’apprivoiser de la Méditerranée
En bateau ou en kayak
Tu nous attend les bras ouverts
Le soleil nous caresse le visage
Et le bleu du ciel nous rend heureux
Les façades colorées illuminent les rues
Avant le brouaba du marché
Que tu es belle et magique!
Je t’aime toutes les saisons
Mais avant le grand été encore plus
Surtout, dans les endroits secrets
Loin de la foule et des touristes
Qui ne parcourent que la promenade
Nice, tu es majestueuse et unique!

Filipa Moreira da Cruz

Photos : Paul Laurent Bressin

Bleu

Sébastien Sabouret

Je le cache sous l’épiderme
Il est écorché du haut en bas
Timide tel le soleil en novembre
C’est ma vie, mon combat
Des nerfs à fleur de peau
Des idées noires envahissent ma tête
Nous dansons le même tempo
Je me sens si bête!
De retour à l’insouiciance
Bleu est mon désir
Qui naît de l’indulgence
Et bleue est aussi cette envie qui me déchire
Pour la dernière fois…
Qui sait?
Je reste sans voix
Tant qu’il n’y aura pas un après.

Filipa Moreira da Cruz


Yin et Yang

Photo : KaDDD

Espoir, tendresse
Peur, détresse
Confiance, joie
Méfiance, désarroi
Gaieté, bonheur
Tristesse, malheur
Rêverie, foi
Désillusion, chaqu’un pour soi
Patience, tolérance
Ignorance, inconscience
Amour, soulagement
Horreur, épuisement
Douceur, mélodie
Angoisse, bruit
Impatience, insouciance
Effort, endurance
Amitié, attachement
Colère, histoire sans fin.

Filipa Moreira da Cruz

Éternit’éphémère

Reprise

Photo : KaDDD

Il fait dimanche tous les jours
Tes caresses sont plus douces que le velours
Je te dévoile avec pudeur
Ta bouche est délicate comme une fleur
Chaque instant dure une éphémère éternité
Et un soupçon de bonheur vient doucement s’incruster
Écorché sous ma peau
Je te couvre d’un long baiser à nouveau
Le désir a un goût de miel
Et l’amour connaît la même plénitude quand on contemple le ciel.

Filipa Moreira da Cruz

Photos : Filipa Moreira da Cruz

Une maison face à la mer

Reprise

Quand je serai vieille
J’aurai une maison face à la mer
Une petite merveille
Unique et gorgée de caractère
Tu seras mon invité
Bien sûr!
On boira du thé
Pour guérir nos blessures
Des histoires au coin du feu
Donnerons des ailes à notre amitié
On se fera des aveux
Emportés par une réalité maquillée
Le passé est si loin
Laissons-le derrière nous
Deux vies, un seul destin
Ensemble, c’est tout!

Filipa Moreira da Cruz

Photos : Paul Laurent Bressin

FAMILLE

Journée Internationale de la Famille

Des fous rires, des pleurs
De la joie et du bonheur
On aime, on donne, on partage
Chaque jour est un voyage
On tombe et on se remet sur pied
Nous sommes de vrais coéquipiers
On s’accroche à l’espoir
Car on a envie d’y croire
Que le meilleur reste à venir
Et on l’attend avec un grand sourire!

Filipa Moreira da Cruz

Tourbillon

Reprise

Il me nargue avec son insolente tranquilité
Affichant un franc sourire empreint de sérénité
Son regard dégage des promesses
Mais ses gestes frottent la maladresse
Son corps remplit de moments envoûtants
Me laisse croire à un amour sans lendemain
Pourquoi s’encombrer de problèmes?
Inventer des histoires, des complots et des théorèmes?
En ce moment, les oiseaux s’envolent au dessus de ma tête
On annonce de la tempête?
Ils sont si proches que je pourrais les caresser
Je me sens envahie, agressée
Il faut que je récupère mon energie
Car je risque de négliger un simple trésor…la vie!

Filipa Moreira da Cruz

Photos : Filipa Moreira da Cruz

Vol d’oiseau

Photo : Filipa Moreira da Cruz

Je crie, je pleure
je vois de toutes les couleurs
Je m’éfface, je résiste
Je me cache, mais j’éxiste
Je donne, je reçois
Je crois en toi
Je flâne, je m’envole
J’oublie les discours frivoles
Les journées sont toujours les mêmes
Mais je m’en fiche, car je t’aime.

Filipa Moreira da Cruz

Chassons nos rêves!

Il n’y a pas de honte à préférer le bonheur.

Albert Camus

Prenons le chemin de la rêverie
Allons galloper
L’avenir est maintenant et ici
À nous les montagnes et les vallées
Traçons notre chemin
Cachons-nous derrière un arbre
Sans peur du lendemain
Nous sommes devenus des statues de marbre
Le réveil arrivera après un doux baiser
Laissons-nous nous emporter par le bleu et le vert
Ce cadre nous emmène dans un sommeil apaisé
Nous sommes transportés dans un autre univers
Nous vivons de nos rêves à fleur de peau
Nous affichons au grand jour notre amour luminaire
Plus rien à perdre, nous dansons au même tempo.

Filipa Moreira da Cruz

Photos : Filipa Moreira da Cruz