Un vélo pour deux

Reprise

Une balade en vélo
Une promenade en amoureux
Une glace crémeuse ou un doux sorbet
Une promesse qui ne dure qu’une nuit d’été
Un tango entammé dans la mer bleue
Nos gestes sont lents et capricieux
Le soleil qui chauffe nos âmes
Nos deux coeurs battent la chamade
Une aventure sans fin
Pleine de baisers, véritables coupe-faim
De longues journées ensoleillées
Mes voeux sont exaucés
Les façades colorées des maisons du Sud
Et notre amour comme unique prélude.

Filipa Moreira da Cruz

Photos : Paul Laurent Bressin

Nice

Une randonnée à pied
Une virée à vélo
Une promenade en voiture
En longeant la côte
S’apprivoiser de la Méditerranée
En bateau ou en kayak
Tu nous attend les bras ouverts
Le soleil nous caresse le visage
Et le bleu du ciel nous rend heureux
Les façades colorées illuminent les rues
Avant le brouaba du marché
Que tu es belle et magique!
Je t’aime toutes les saisons
Mais avant le grand été encore plus
Surtout, dans les endroits secrets
Loin de la foule et des touristes
Qui ne parcourent que la promenade
Nice, tu es majestueuse et unique!

Filipa Moreira da Cruz

Photos : Paul Laurent Bressin

Sentiments troublants

Photo: KaDDD

Manipulation, intrusion
Sincérité, paix
Souffrance, impuissance
Sourire, désir
Oubli, mélancolie
Vérité, éternité
Danger, regret
Sagesse, tendresse
Vengeance, urgence
Hypocrisie, nostalgie
Bonheur, douceur
Mensonge, vergogne
Dévotion, émotion
Monotonie, ennui
Adoration, révélation
Faim, épuisement
Sommeil, réveil
Envie, vie.

Filipa Moreira da Cruz

Une semaine en arc-en-ciel

Reprise

Lundi le bleu inonde mon âme
Je m’assume en tant que femme
Mardi le ciel est violet
Et je fais ce qu’il me plaît
Mercredi le bleu est déjà de retour
Un peu plus corsé et doux comme le velours
Jeudi je vois la vie en rose
Je suis enveloppée d’une fine couche de glucose
Vendredi je suis habillée en marron, de la tête aux pieds
Je nourris l’amour et l’amitié
Samedi s’éveille tout couvert de jaune
Je suis la reine de mon royaume
Et quelle couleur aura dimanche?
Celle de l’insouciance!

Filipa Moreira da Cruz

Photos : Filipa Moreira da Cruz

Solid’Or

Un tour en bateau
Qui glisse au long de la côte émeraude
Un pic-nic au bord de l’eau
On fuit la marée haute
La touffe verdoyante
La Tour Solidor au fond
Je me sens vivante
Envahie par un sentiment profond.

Filipa Moreira da Cruz

Photos : Filipa Moreira da Cruz

Un jardin fleuri en Martinique

Reprise

Une amie qui habite en Martinique
M’a fait un cadeau magnifique
Elle a pris en photo des fleurs exotiques!
Son prénom met déjà l’ambiance
Car elle s’appelle Anne-Hortense
Et est pleine de bienveillance
Rouge, blanc, jaune, rose
Et le vert aussi s’impose
Dans une beauté grandiose
De la nature hors-paire
La magie de ces fleurs prospère
Je récupère mon énergie
J’oublie vite mes allergies
À mon amie, je dis… merci!

Filipa Moreira da Cruz

Photos : Anne-Hortense

Étonnement joyeux

Au bord de la Rance
Le jour s’infiltre sous ma peau
Le soleil prend son temps pour me réchaufffer
Il joue au cache-cache
Les nuages sont si proches
Que je peux presque les caresser
J’avance doucement
Pour donner le sentiment d’arriver quelque part
Je tâtonne sans m’encombrer de problèmes
Je savoure un simple trésor
Je vis!

Filipa Moreira da Cruz

Photos : Filipa Moreira da Cruz

Le silence de la mer

Photo : Filipa Moreira da Cruz

La pénombre décore le ciel
Devant moi, l’horizon se couche
La nature se tait
À l’exception des vagues
Qui s’écrasent contre le rocher
Je souris à la lune
Caressée par les étoiles
Mes soucis s’éclipsent en un éclair
Apaisée, je retrouve le chemin de la lethargie
Le sommeil triomphe et un silence tranchant aussi.

Filipa Moreira da Cruz

La ville autrement

Reprise

Je fuis les confinés en vacances
Je marche, je cours, je me lance
À la découverte de la face cachée de la ville
Sur la mer bleue foncée les bateaux défilent
Tout en haut de la grue
Je prends en photo les intrus
Une hélice dans l’herbe
Un goéland par terre
Le pont suspendu m’invite à le traverser
Je ne’hesite pas une seconde, je me laisse sillonner.

Filipa Moreira da Cruz

Photos : Filipa Moreira da Cruz


FAMILLE

Journée Internationale de la Famille

Des fous rires, des pleurs
De la joie et du bonheur
On aime, on donne, on partage
Chaque jour est un voyage
On tombe et on se remet sur pied
Nous sommes de vrais coéquipiers
On s’accroche à l’espoir
Car on a envie d’y croire
Que le meilleur reste à venir
Et on l’attend avec un grand sourire!

Filipa Moreira da Cruz