Une parenthèse bretonne

Défions la mort
En croquant chaqu’instant
De la vie.

Filipa Moreira da Cruz

Photos : Filipa Moreira da Cruz

L’instant de la vie

Reprise

Photo : KaDDD

Le temps passe comme une caresse
Un train à grande vitesse
Pas de pause, il ne s’arrête jamais
En ignorant toujours nos paisibles regrets

Tuer des heures, un jeu d’enfants?
Hélas non, quand on y pense au lendemain
Un baiser, un regard, un sourire
Les meilleurs moments ne sont que des souvenirs

Les jours, les mois et les années s’écoulent
Et je n’en suis qu’une parmi la foule
Cette machine, si bien réglée
Me défie pour une danse jamais entamée

C’est la valse de la vie
Servie avec de la joie, de la bonne humeur et un peu de folie
Le temps est notre seul ennemi
Enfin, je m’en souviens que l’important c’est ici.

Filipa Moreira da Cruz

Une maison sur l’eau

Photo : Filipa Moreira da Cruz

Les pieds dans l’eau
La tête sur les nuages
Mon corps se décompose en morceaux
Ma vie est une chimère, un mirage
J’habite de l’autre côté du fleuve
Là, où personne n’ose y aller
Chaque jour est une épreuve
Et mon jardin secret est dévoilé
Peu à peu, en tatonnant
J’arriverai à mes fins
Pour l’instant
Je vis le moment présent.

Filipa Moreira da Cruz

Solitaire

Reprise

Photo : Filipa Moreira da Cruz

Cette journée sera la mienne
Je suis une bohémienne
Le soleil caresse le sable doré
Et je sens les coquillages sous mes pieds
Je repousse les reproches et les regrets
Peu à peu, je dévoile mon jardin secret
Je suis narguée par une insolente tranquilité
J’affiche un sourire empreint de sérénité
Mon regard dégage des promesses
Mon corps est rempli de tendresse
Je chasse les moments envoûtants
Je savoure l’instant présent.

Filipa Moreira da Cruz

L’instant présent

Photo : Paul Laurent Bressin

Prends ma main
Partons demain
Sans bagages ni soucis
Allons vite profiter de la vie
Enveloppe-moi tout les jours
Restons ensemble pour toujours
Fais-moi confiance
Notre amour est fait de persévérance
De liberté, d’humour et de magie
Tout ce qu’on a besoin est ici
Ferme les yeus, oublie le reste
Pour me conquérir, il suffit d’un geste
Car les mots et les chiffres dansent déjà dans ma tête
Et les paragraphes se forment à côté des fractions
Mon corps se transforme pour donner des ailes à l’magination.

Filipa Moreira da Cruz

Trois jours à tuer

Reprise

Photo : Filipa Moreira da Cruz

Et si on avait que trois jours à tuer?
Et si on arrêtait de courir, de souffrir?
Et si on devait tout finir aujourd’hui?
Et si tout ce qu’on a est ici?
Et si on avait le pouvoir de sauver le monde?
Et si on était comme quiconque?
Et si l’univers n’existait plus?
Et si tous les autres étaient disparus?
Et s’il nous restait que trois jours?
Je ferme les yeux en pensant à mon parcours
Et si hier était déjà trop tard pour t’adoucir?
Pour tout faire, tout apprendre, tout réussir?
Et si je m’en fiche et je fais semblant?
Et s’il n’y aura plus de lendemain?
Je défie le temps
Et je vis chaque instant.

Filipa Moreira da Cruz

Nuances

La vie passe tel un coup de vent
Et le bonheur ne dure qu’un instant
Aujourd’hui était déjà hier
Hélas, on ne pourra pas tout faire
Demain c’est ici et maintenant
Laissant l’impression de déjà vu
Qui l’aurait cru?
Le soleil se couche chaque jour
Derrière les nuages de velours.

Filipa Moreira da Cruz

Photos : Filipa Moreira da Cruz


Une maison sur l’eau

Photo : Filipa Moreira da Cruz

Les pieds dans l’eau
La tête sur les nuages
Mon corps se décompose en morceaux
Ma vie est une chimère, un mirage
J’habite de l’autre côté du fleuve
Là, où personne n’ose y aller
Chaque jour est une épreuve
Et mon jardin secret est dévoilé
Peu à peu, en tatonnant
J’arriverai à mes fins
Pour l’instant
Je vis le moment présent.

Filipa Moreira da Cruz

Solitaire

Photo : Filipa Moreira da Cruz

Cette journée sera la mienne
Je suis une bohémienne
Le soleil caresse le sable doré
Et je sens les coquillages sous mes pieds
Je repousse les reproches et les regrets
Peu à peu, je dévoile mon jardin secret
Je suis narguée par une insolente tranquilité
J’affiche un sourire empreint de sérénité
Mon regard dégage des promesses
Mon corps est rempli de tendresse
Je chasse les moments envoûtants
Je savoure l’instant présent.

Filipa Moreira da Cruz

L’instant présent

Photo : Paul Laurent Bressin

Prends ma main
Partons demain
Sans bagages ni soucis
Allons vite profiter de la vie
Enveloppe-moi tout les jours
Restons ensemble pour toujours
Fais-moi confiance
Notre amour est fait de persévérance
De liberté, d’humour et de magie
Tout ce qu’on a besoin est ici
Ferme les yeus, oublies le reste
Pour me conquérir, il suffit d’un geste
Car des mots et des chiffres dansent déjà dans ma tête
Et les paragraphs se forment à côté des fractions
Mon corps se transforme pour donner des ailes à l’magination.

Filipa Moreira da Cruz