Éternit’éphémère

Il fait dimanche tous les joursTes caresses sont plus douces que le veloursJe te dévoile avec pudeurTa bouche est délicate comme une fleurChaqu’ instant dure une éphémère éternitéEt un soupçon de bonheur vient doucement s’incrusterÉcorché sous ma peauJe te couvre d’un long baiser à nouveauLe désir a un goût de mielEt l’amour connaît la mêmeLire la suite « Éternit’éphémère »

Solitude

J’attends un gesteQui me réconfortEt me donne le frissonHélas, tu reculesDevant cette ilusionJe rêve d’une nuit d’amourDe plaisir, de désirDe l’extase à l’état purJe cours après une chimèreQui ne voit jamais le jourMon esprit se rétrécitMon corps devient petitJe perds ma voixJe n’ai plus de forces ni de joieJ’erre au long du cheminSans espoir pourLire la suite « Solitude »

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer