Allons-y!

Il faut s’aimer, et puis il faut se le dire, et puis il faut se l’écrire, et puis il faut se baiser sur la bouche, sur les yeux et ailleurs. Victor Hugo Le seul moyen de se délivrer de la tentation, c’est d’y céder. Oscar Wilde Economisez de l’eau… prenez votre douche avec une amie.Lire la suite « Allons-y! »

Gardien des rêves

Nous vivons dans la peurPeur de rater le train ou le busPeur de manquer le coucher de soleilPeur de perdre sans d’abord avoir gagner Peur de ne pas réussirPeur de ne plus rien sentirPeur de souffrirPeur d’être trop heureuxPeur de respirerPeur d’aimerLe monde est une ampoule Suspendue dans le noirEt nous n’osons plus le voirLeLire la suite « Gardien des rêves »

La balade des amours perdus

Depuis quand Sommes nous devenusDes ombresDe ces deux êtresQui s’aimaient TendrementUn hommeUne femmeLibres et épanouisJe me souviens encoreDe ton doux baiserQui m’aidait à traverser la nuitTu t’es déshabillé de cette musiqueQui te rendait énigmatiqueEt te laissait croire Que les douleurs étaient Commandeés par l’esprit Et jamais par le corpsLe passé habitait le présentEn permanenceSe perdreLire la suite « La balade des amours perdus »

Dessous-dessus

Les lourdes nuages grises couvrent le cielLa têmpete arriveMon coeur bat la chamade Rien n’apaise mon état d’âmeJe suis au milieu de la fouleEt portant, je me sens étrangement seuleEn fermant mes yeuxLes paupières se décollent doucementPour la première fois, je suis apaiséeJ’en profite de ce moment Car je sais qu’il sera brefLe bonheur estLire la suite « Dessous-dessus »

Bleu

Je le cache sous l’épidermeIl est écorché du haut en basTimide tel le soleil en novembreC’est ma vie, mon combatDes nerfs à fleur de peauDes idées noires envahissent ma têteNous dansons le même tempoJe me sens si bête!De retour à l’insouicianceBleu est mon désir Qui naît de l’indulgenceEt bleue est aussi cette envie qui meLire la suite « Bleu »

Déracinés

La vérité est plus éloignée de nous que la fiction. Mark Twain Les arbres envahissent l’asphalteOu bien ce sont les villes qui engoufrent la nature?Les humains sont-ils maléfiquesOu de naïves créatures?Liberté à tout prixOu aprivoisement ultime et nécessaire?Cris de peur et de souffranceOu de révolte et de colère?Les hommes passentLa nature résisteQuand la réalité nousLire la suite « Déracinés »

Mélodie silencieuse

Les poètes sont des oiseaux : tout bruit les fait chanter. François-René de Chateaubriand Soulever le voile des apparencesÉvoquer l’insouciance de l’enfanceEn s’accrochant à son indépendanceLaisser parler les étoiles muettesS’attacher aux petites choses bêtesAccepter la souffrance sans peurVivre le jour à jour en oubliant les douleursInventer des mythes et des histoiresLa vie est aussi contradictoireLaLire la suite « Mélodie silencieuse »

Une maison sur l’eau

Les pieds dans l’eauLa tête sur les nuagesMon corps se décompose en morceauxMa vie est une chimère, un mirageJ’habite de l’autre côté du fleuveLà, où personne n’ose y allerChaque jour est une épreuveEt mon jardin secret est dévoiléPeu à peu, en tatonnantJ’arriverai à mes finsPour l’instantJe vis le moment présent. Filipa Moreira da Cruz

Dévoilement

Soulever le voile des apparencesAfficher des attitudes franchesÉvoquer l’insouciance de l’enfanceJouer avec la condescendanceLaisser parler les étoiles muettesS’attacher aux souvenirs en miettesAffronter l’ignorance sans peurLa vie est faite aussi de stupeurInventer des légendes et des histoires Chaque jour est une victoireLa vérité demeure inaccessibleEt le mensonge est si paisible!L’incertitude reste une éternelle escaleUn silence pénibleLire la suite « Dévoilement »

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer