Sentiments troublants

Photo: KaDDD

Manipulation, intrusion
Sincérité, paix
Souffrance, impuissance
Sourire, désir
Oubli, mélancolie
Vérité, éternité
Danger, regret
Sagesse, tendresse
Vengeance, urgence
Hypocrisie, nostalgie
Bonheur, douceur
Mensonge, vergogne
Dévotion, émotion
Monotonie, ennui
Adoration, révélation
Faim, épuisement
Sommeil, réveil
Envie, vie.

Filipa Moreira da Cruz

Chemins croisés

Photo : KaDDD

Je rate le train exprès
Je perds pied
Je garde l’espoir… qui sait?
D’un jour te revoir
J’erre, je n’existe plus
Je suis devenue somnambule
L’insomnie
Est ma seule compagnie
Le reste du monde s’en gouffre
Tandis que je souffre
De ton absence
De la tendresse de tes gestes
Et ta subtile maladresse
Jusqu’à quand?
Une seconde, un lourd instant
Aujourd’hui c’est déjà hier
Une sensation meurtrière
Et demain s’annonce
Si loin et incertain.

Filipa Moreira da Cruz

Survivre

Reprise

Photo : Filipa Moreira da Cruz

Ma peau est écorchée
Couverte de cicatrices et de plaies
J’oublie les traits du passé
Et je suis mon chemin
Sans regrets ni rancune
Je ne pense plus au lendemain

Je marche parmi la foule
Qui s’engouffre
Se méprise et déambule
Je regarde le vide
Je deviens transparent
Mons corps est si rigide

Je ferme les yeux un instant
Assez pour sentir
La main qui se pose sur moi
Et me redonne du plaisir
Je respire à nouveau
Je résiste, grâce à toi
Pour nous, j’existe.

Filipa Moreira da Cruz

Ensemble

Dans le bleu Picasso
un jeune homme
qui souffre.

Mitsuhashi Toshio
Photo : Filipa Moreira da Cruz

Cinquante années passées ensemble
dis-moi
que tu les as aimées!

Hashimoto Mudô

C’est quoi l’amour?

Reprise

Photo : KaDDD

L’amour… C’est quoi l’amour?
Est-ce que tu peux me le dire?
Être heureux et triste au même temps?
Rire et pleurer à tout moment?
Avoir envie de manger du chocolat?
Ne rien prendre au petit-déjeuner le matin?
Rester enfermé à la maison?
À attendre que le téléphone sonne?
Allumer la télé pour cacher la solitude?
Vivre comme des chiens errants?
Oublier les rêves?
Et penser que le chemin est trop loin?
Ne jamais avoir soif?
Ni faim?
C’est tout cela l’amour?
Tiens! Je te le donne!
Moi, je ne veux pas
Je préfère avoir froid
Ou bien plonger dans une piscine vide
L’amour?! Non, merci!

Filipa Moreira da Cruz

Sentiments troublants

Photo: KaDDD

Manipulation, intrusion
Sincérité, paix
Souffrance, impuissance
Sourire, désir
Oubli, mélancolie
Vérité, éternité
Danger, regret
Sagesse, tendresse
Vengeance, urgence
Hypocrisie, nostalgie
Bonheur, douceur
Mensonge, vergogne
Dévotion, émotion
Monotonie, ennui
Adoration, révélation
Faim, épuisement
Sommeil, réveil
Envie, vie.

Filipa Moreira da Cruz

Mélodie silencieuse

Les poètes sont des oiseaux : tout bruit les fait chanter.

François-René de Chateaubriand

Soulever le voile des apparences
Évoquer l’insouciance de l’enfance
En s’accrochant à son indépendance
Laisser parler les étoiles muettes
S’attacher aux petites choses bêtes
Accepter la souffrance sans peur
Vivre le jour à jour en oubliant les douleurs
Inventer des mythes et des histoires
La vie est aussi contradictoire
La vérité demeure inaccessible
Et le mensonge est si paisible!
L’ignorance reste habitable
Le silence qui blesse est infatigable
Les faits-divers reprennent leur rythme apaisant
Nous sommes à nouveau vivants.

Filipa Moreira da Cruz

Photos : Filipa Moreira da Cruz

Chemins croisés

Photo : KaDDD

Je rate le train exprès
Je perds pied
Je garde l’espoir… qui sait?
D’un jour te revoir
J’erre, je n’existe plus
Je suis devenue somnambule
L’insomnie
Est ma seule compagnie
Le reste du monde s’en gouffre
Tandis que je souffre
De ton absence
De la tendresse de tes gestes
Et ta subtile maladresse
Jusqu’à quand?
Une seconde, un lourd instant
Aujourd’hui c’est déjà hier
Une sensation meurtrière
Et demain s’annonce
Si loin et incertain.

Filipa Moreira da Cruz

C’est quoi l’amour?

Photo : KaDDD

L’amour… C’est quoi l’amour?
Est-ce que tu peux me le dire?
Être heureux et triste au même temps?
Rire et pleurer à tout moment?
Avoir envie de manger du chocolat?
Ne rien prendre au petit-déjeuner le matin?
Rester enfermer à la maison?
À attendre que le téléphone sonne?
Allumer la télé pour cacher la solitude?
Vivre comme des chiens errants?
Oublier les rêves?
Et penser que le chemin est trop loin?
Ne jamais avoir soif?
Ni faim?
C’est tout cela l’amour?
Tiens! Je te le donne!
Moi, je ne veux pas.
Je préfère avoir froid
Ou bien plonger dans une piscine vide
L’amour?! Non, merci!

Filipa Moreira da Cruz

Survivre

Photo : Filipa Moreira da Cruz

Ma peau est écorchée
Couverte de cicatrices et de plaies
J’oublie les traits du passé
Et je suis mon chemin
Sans regrets ni rancune
Je ne pense plus au lendemain

Je marche parmi la foule
Qui s’engouffre
Se méprise et déambule
Je regarde le vide
Je deviens transparent
Mons corps est si rigide

Je ferme les yeux un instant
Assez pour sentir
La main qui se pose sur moi
Et me redonne du plaisir
Je respire à nouveau
Je résiste, grâce à toi
Pour nous, j’existe.

Filipa Moreira da Cruz