L’instant de la vie

Reprise

Photo : KaDDD

Le temps passe comme une caresse
Un train à grande vitesse
Pas de pause, il ne s’arrête jamais
En ignorant toujours nos paisibles regrets

Tuer des heures, un jeu d’enfants?
Hélas non, quand on y pense au lendemain
Un baiser, un regard, un sourire
Les meilleurs moments ne sont que des souvenirs

Les jours, les mois et les années s’écoulent
Et je n’en suis qu’une parmi la foule
Cette machine, si bien réglée
Me défie pour une danse jamais entamée

C’est la valse de la vie
Servie avec de la joie, de la bonne humeur et un peu de folie
Le temps est notre seul ennemi
Enfin, je m’en souviens que l’important c’est ici.

Filipa Moreira da Cruz

Sentiments troublants

Photo: KaDDD

Manipulation, intrusion
Sincérité, paix
Souffrance, impuissance
Sourire, désir
Oubli, mélancolie
Vérité, éternité
Danger, regret
Sagesse, tendresse
Vengeance, urgence
Hypocrisie, nostalgie
Bonheur, douceur
Mensonge, vergogne
Dévotion, émotion
Monotonie, ennui
Adoration, révélation
Faim, épuisement
Sommeil, réveil
Envie, vie.

Filipa Moreira da Cruz

Éternit’éphémère

Reprise

Photo : KaDDD

Il fait dimanche tous les jours
Tes caresses sont plus douces que le velours
Je te dévoile avec pudeur
Ta bouche est délicate comme une fleur
Chaque instant dure une éphémère éternité
Et un soupçon de bonheur vient doucement s’incruster
Écorché sous ma peau
Je te couvre d’un long baiser à nouveau
Le désir a un goût de miel
Et l’amour connaît la même plénitude quand on contemple le ciel.

Filipa Moreira da Cruz

Photos : Filipa Moreira da Cruz

Solitaire

Reprise

Photo : Filipa Moreira da Cruz

Cette journée sera la mienne
Je suis une bohémienne
Le soleil caresse le sable doré
Et je sens les coquillages sous mes pieds
Je repousse les reproches et les regrets
Peu à peu, je dévoile mon jardin secret
Je suis narguée par une insolente tranquilité
J’affiche un sourire empreint de sérénité
Mon regard dégage des promesses
Mon corps est rempli de tendresse
Je chasse les moments envoûtants
Je savoure l’instant présent.

Filipa Moreira da Cruz

Délicatesse

Reprise

Un regard
Un murmure
Un baiser
Pourvu qu’il dure
Une caresse
Un geste maladroit
Un battement de cils
L’absence de sang froid
Ta tendresse
Mon désarroi
Une seconde
Une minute
Une heure
Un jour
Le temps s’échappe
Entre nos doits
Et cet instant présent
Si éphémère et réel
S’écrit grâce à toi
Au féminin.

Filipa Moreira da Cruz

Photos : Filipa Moreira da Cruz

À contresens

Journée Mondiale de la Terre

Reprise
Photo : KaDDD

On court, on court, on court
Après qui? Après quoi? Personne ne sait!
On gagne, on dépense, on jette, on gaspille
On écrase, on efface, on renie, on oublie

Le temps nous échappe
La famille et les amis sont que des souvenirs
D’abord le travail, il faut arriver en premier
C’est une course contre la montre
On a tous peur de ne pas réussir, d’échouer, de mourir sans avoir vécu

Et voilà que le grand méchant virus arrive pour nous dire:
il faut rester unis, il faut se préserver, il faut se confiner, il faut s’écouter

Le temps, notre ennemi, devient long et perméable
Certains retrouvent des goûts oubliés, d’autres se rendent compte que leurs proches sont toujours là
Les parents deviennent des professeurs, des psychologues, des infirmiers
Et des cuisiniers dignes d’une étoile Michelin

Embrasser c’est interdit, mais c’est l’amour qui va nous maintenir en vie
Et la Terre dit… merci!
Elle peut à nouveau respirer.

Filipa Moreira da Cruz

Merci Barbara!

Un cadeau innattendu qui m’a laissée émue
Une brise d’espoir, ces jours-ci c’est si rare!
Sa poésie est belle, tendre, unique
Singulière, forte, magique
Merci ma chère Barbara!

https://lireditelle.wordpress.com/

Perspectives

Il me souffle des mots tendres à l’oreille
Mais ses gestes sont maladroits et toujours pareils
Son esprit est plein de douceur
Mais son corps refuse le bonheur
Il resiste
Il insiste
Il obéit
Il sourit
Il repousse
Il fremousse
Il gomme
Il fredonne
Il déborde d’audace
Mais le moindre effort l’agace
La melancolie prend le dessus
Hélas, la passion est décousue.

Filipa Moreira da Cruz

Photos : Filipa Moreira da Cruz

Sentiments troublants

Photo: KaDDD

Manipulation, intrusion
Sincérité, paix
Souffrance, impuissance
Sourire, désir
Oubli, mélancolie
Vérité, éternité
Danger, regret
Sagesse, tendresse
Vengeance, urgence
Hypocrisie, nostalgie
Bonheur, douceur
Mensonge, vergogne
Dévotion, émotion
Monotonie, ennui
Adoration, révélation
Faim, épuisement
Sommeil, réveil
Envie, vie.

Filipa Moreira da Cruz

Éternit’éphémère

Photo : KaDDD

Il fait dimanche tous les jours
Tes caresses sont plus douces que le velours
Je te dévoile avec pudeur
Ta bouche est délicate comme une fleur
Chaqu’ instant dure une éphémère éternité
Et un soupçon de bonheur vient doucement s’incruster
Écorché sous ma peau
Je te couvre d’un long baiser à nouveau
Le désir a un goût de miel
Et l’amour connaît la même plénitude quand on contemple le ciel.

Filipa Moreira da Cruz

Photos : Filipa Moreira da Cruz