Douce vie

La douceur se cache des regards indiscretsCar rares sont ceux qui osent la toucherLe bonheur appartient aux libres d’espritMais la plupart des hommes vivent dans le déniLes âmes vagabondes survolent le mondeEt sont prisonnières d’une tristesse profonde. Filipa Moreira da Cruz Photos : Filipa Moreira da Cruz

Sentiments troublants

Manipulation, intrusionSincérité, paixSouffrance, impuissanceSourire, désirOubli, mélancolieVérité, éternitéDanger, regretSagesse, tendresseVengeance, urgenceHypocrisie, nostalgieBonheur, douceurMensonge, vergogneDévotion, émotionMonotonie, ennuiAdoration, révélationFaim, épuisementSommeil, réveilEnvie, vie. Filipa Moreira da Cruz

Yin et Yang

Espoir, tendressePeur, détresseConfiance, joieMéfiance, désarroiGaieté, bonheurTristesse, malheurRêverie, foiDésillusion, chaqu’un pour soiPatience, toléranceIgnorance, inconscienceAmour, soulagementHorreur, épuisementDouceur, mélodieAngoisse, bruitImpatience, insoucianceEffort, enduranceAmitié, attachementColère, histoire sans fin. Filipa Moreira da Cruz

Une vie

Ma force devient une faiblesseMa grandeur frôle l’imperfectionMa fierté se transforme en éffroiMa résilience n’est qu’une illusionJ’échange les jours par les nuits Je préfère le silence au mots mal placés Je m’acccroche à la vieMême si la mort me chasse Et mes pensées changent de couleur Une angoisse hybride traverse mon esprit tourmentéLa peur masqueLire la suite « Une vie »

Faux-semblant

Une main qui me salueUn sourire qui te trahitUn geste qui vient de loinEt ton regard étourdiJ’arriveEt voilà, tu t’en vasJe suis consommé par la déceptionTandis que tu affiches ton méprisDeux vies. Deux destinsFaire semblantUn jeu d’enfantsJusqu’à quand?Personne ne saitNotre amour s’est envoléOn se dispute, on se déchireÀ tour de bras, à tour de cœurJeLire la suite « Faux-semblant »

Nid d’aigle

La même lance Qui m’a traversé le corpsSans l’endommagerA atteint ton coeur sauvagementTu deviens ma délivranceEt non plus mon remordsTon univers rejette la souffranceTel géant qui s’endortSous la pleine luneLes morceaux se recollentPeu à peuD’un battement d’ailes Tu t’envolesJe fuis ma désespéranceHélas, tu t’accroches à ta méfiance. Filipa Moreira da Cruz

Chemins croisés

Je rate le train exprèsJe perds piedJe garde l’espoir… qui sait?D’un jour te revoirJ’erre, je n’existe plusJe suis devenue somnambuleL’insomnieEst ma seule compagnieLe reste du monde s’en gouffreTandis que je souffre De ton absenceDe la tendresse de tes gestesEt ta subtile maladresseJusqu’à quand?Une seconde, un lourd instantAujourd’hui c’est déjà hierUne sensation meurtrièreEt demain s’annonceSi loinLire la suite « Chemins croisés »

Le temps des adieux

Elle est née sous une bonne étoileMais sa vie a emprunté un autre cheminRésignée, elle a accepté son nouveau destinLe bonheur ne lui ressemble pasElle préfère être seule, dans son coinDepuis longtemps elle y songeÀ ce voyage à sens uniqueElle a déjà tout réfléchiOu presqueElle a oublié la culpabilité qui la rongeUne vidéo pour laLire la suite « Le temps des adieux »

Coup de vent

Il ne rentre pas dans le mouleIl s’éloigne de la fouleIl ne remplit aucune caseIl s’efface, il s’écraseIl ne croit à personneLes mauvais coups, il les collectionneIl a oublié la gaité et la légèretéIl est souvent contrariéIl se culpabiliseEt les autres l’utilisentIl a perdu l’espoirIl est devenu la bête noireIl pense à quitter ce mondeSiLire la suite « Coup de vent »

Tête en l’aire

Elle oublie les clés de la maison, de faire les courses, de préparer à manger et même d’aller chercher les enfants à l’école. Les pauvres! Son mari lui dit souvent: – Un jour, tu perdras ta tête, c’est sur! Elle s’endort debout, elle rêve éveillée, elle écrit des lettres d’amour que personne ne lit. ElleLire la suite « Tête en l’aire »

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer